[Scotland] En route pour le nord de l’Ecosse / Road trip in the North of Scotland (part 2)

Quand je me lève le lendemain, le ciel est comme ma tête, très embrumé. Ce qui me réveille n’est ni l’air vif ni les paysages magnifiques mais plutôt les grosses limaces noires qui ont élues domicile (trop) près de la tente. Que la nature est belle… Bref, on boit un thé, on se brosse les dents, on plie bagage et on repart sur la route (lala lalalala). Cette fois-ci, on a pas mal de kilomètres à faire pour notre première destination.

When I wake up in the morning, the sky is like my head, very foggy. What wakes me up isn’t the fresh air or the amazing view but the HUGE black slugs that decided to live a bit too close of our tent. How pretty nature is… Anyway. We drink a tea, brush our teeth, pack everything and we’re back on the road. Our first destination of the day is quite far…

37057293_1748473528607651_1660392450637692928_n

Le RZSS Highland Wildlife Park se situe dans le Parc National des Cairngorms, en plein coeur des Highlands (ah ce moment d’excitation quand tu vois un panneau écrit : HIGHLANDS). Sur plus de 100 ha sont dispersés des animaux du monde entier. Les 3/4 du parc se font à pieds et c’est sous une petite bruine tout à fait typique du coin que l’on va se promener et admirer. Un petit our polaire est né il y a peu mais il est, avec sa maman, un peu trop loin (surtout pour moi qui ai une vue de merde, disons les choses comme elles sont) et il y a trop de touristes pour qu’on puisse voir les ours polaires mâles se faire nourrir. Sinon tout va bien, merci. Les macaques japonais se ruent soudain vers nous, les loups sont paresseux pendant que leurs enfants jouent, le bison reste à l’abri, le tigre est majestueux, le léopard des neiges fait une brève apparition et se pavane avant de repartir, le panda roux est lui tout timide…

The RZSS Highland Wildlife Park is situated in the Cairngorms national park, in the middle of the Highlands (that moment of thrill when you see this road sign: HIGHLANDS). On more than a 100ha are living animals from all around the world. 3/4 of the park is to be visited by foot so it’s under a fine rain, typical of the country, that we start our stroll. A polar cub was born not long ago but he and his mum are a bit too far for me to admire them (I have a shitty eyesight to be honest) and there’s too many tourists near the other polar bears being fed. Except for that, everything’s fine, thanks. The monkeys are suddenly rushing to us, the wolves are lazy when their cubs are playing around, the bison is having a rest in his shed, the tiger and the snow leopard are majestic, the red panda is very shy…

37154758_1748477218607282_137511014433292288_n37183209_1748476065274064_885032750698987520_n37199698_1748476305274040_2863561645223837696_n

Après plusieurs heures à déambuler dans la brousse (si seulement…), on reprend le volant et on retrouve la civilisation aka Inverness. La « Capitale des Highlands » se situe à l’embouchure de la rivière Ness (le loch n’est pas loin) et à cause de sa position stratégique, elle a longtemps été disputée par les monarques écossais, les Highlanders, les Jacobites et les Anglais. Le résultat ? Il ne reste aujourd’hui quasiment plus de bâtiments antérieurs au XIXème s. Même le château n’est pas si vieux que ça… Néanmois, elle a quelque chose, cette ville… Un petit air de Stirling avec ses pierres grises et ses longues rues, un côté sauvage avec la rivière et les montagnes autour et aussi un peu industriel. Si je n’y suis pas resté assez longtemps pour en écrire davantage, il est certain que j’y repasserai, elle m’intrigue cette ville. Et puis, elle est sur la route pour aller voir le champs de bataille de Culloden…

After few hours, it’s time to go and find civilisation again, aka Inverness. The  »Capital of the Highlands » is situated on the opening of the river Ness (the loch isn’t far) and because of its strategic position, it was disputed for a long time by Scottish monarchs, Highlanders, Jacobites and English. The result? There’s today not a lot of building dating from before the 19th C. Even the castle isn’t that old… Nonetheless, there’s something I like in this city… A vague resemblance with Stirling and its grey stones and long streets, a wild side with the river and the mountains around it, and also an industrial side. If I haven’t stayed enough to talk more about it, it’s certain that I’ll be back as I’m intrigued by it. And the famous Culloden battlefield is near it too…

37026872_1748475215274149_8719540422772260864_n37065688_1748475085274162_6356167305881190400_n

Je ne vais pas vous raconter ce qu’il s’est passé après notre passage à Inverness, je le réserve pour un autre article  »Mes galéres de voyage » (oui, encore)…

BREF. Le lendemain, direction Dunrobin Castle qui est à une dizaine de minutes de notre point de chute de la veille. J’adore les châteaux mais alors les châteaux écossais, c’est un autre niveau. Il y en a pour tous les goûts, des ruines, des semi-ruines et des palaces. Dunrobin fait partie de la dernière catégorie. Plus gros château des Highlands avec 189 pièces et perpétuellement habité depuis le XIVème s., il est plus connu pour avoir éte la demeure du premier duc de Sutherland, un homme pas commode qui chassa 15 000 personnes pour s’approprier leur terre et faire place à ses moutons. La famille Sutherland vit toujours là… Si l’extérieur ressemble à un château de conte de fée, les intérieurs nous font eux découvrir la vie aristocratique avec trophées de chasse, jouets, livres et armes à feu par centaine, et quelques signes du passage de personnes illustres comme la Reine Victoria. Les jardins donnent sur la mer et sont taillés au carré, très français si vous voulez mon avis, avec fontaines et rosiers qui vont bien. Le clou du spectacle, c’est le fauconnier qui fait voler ses gracieux oiseaux et ça ne fait qu’ajouter encore un peu de magie à ce lieu…

I won’t talk to you about what happened after Inverness, that will be part of yet another  »Struggling while travelling » article…

The next day, we’re going to Dunrobin castle, a few miles away from the lovely cottage we slept in. I love castles but Scottish castles are on another level. There’s a bit of everything, ruins, half ruins and palaces. Dunrobin is in the last category. Biggest castle in the Highlands with 189 rooms and perpetually inhabited, it is more known for being the house of the infamous first Duke of Sutherland, a vile man who chased 15 000 people to take their lands and put his sheep on. The Sutherland family still lives here… If the outside looks like a fairy tale castle, the inside is all about aristocratic life with displays of hunting trophies, hundreds of toys, books and guns, and some signs of famous people who came here like Queen Victoria. The gardens are overlooking the sea and look very structured, very French if I may say, with fountains and other nice rosebushes. The cherry on the cake is the falconer showing us his gracious creatures flying around… and the castle becomes even more magical.

37049999_1748475485274122_5329451577021300736_n37085282_1748472628607741_6062276317452173312_n37088858_1748474575274213_5143503836979134464_n

2 réflexions sur “[Scotland] En route pour le nord de l’Ecosse / Road trip in the North of Scotland (part 2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s