[Scotland] All is calm, all is bright, balade dominicale givrée (Glasgow)

Il y a 2 ou 3 semaines de ça, le gel avait laissé son manteau blanc sur Glasgow. Pas encore de neige mais assez de givre pour me faire enfiler manteau, bonnet et bottes fourrées et aller prendre quelques photos d’un blanc immaculé.

Mon but premier était d’aller au Pollock Country Park. Bien entendu, j’ai loupé mon arrêt  (sens de l’orientation : 0) et quand j’ai commencé à ne plus rien reconnaitre, il a bien fallu que je descende pour faire demi-tour. Dans ma déconvenue, j’ai tout de même eu de la chance car le bus s’est arrêté devant un cimetière. Je reconnais que cette phrase peut sonner bizarre mais comme je vous l’avais déjà dit ici dans mon article sur la Nécropole de Glasgow, j’aime bien les vieux cimetières et je ne trouve ça ni glauque ni déplacé de s’y promener. Il était là, devant moi, pourquoi ne pas en profiter ?

C’est donc au Eastwood Old and New Cemetery que j’ai entrepris une balade givrée.

IMG_2882IMG_2885IMG_2887IMG_2899IMG_2902IMG_2910IMG_2892

[Scotland] Que d’eau, que d’eau ! Randonnée boueuse aux Falls of Clyde

C’est par une fraiche et légèrement brumeuse journée de septembre (oui, je ne suis pas à jour) que j’ai découvert les magnifiques, les merveilleuses, que dis-je, les FABULEUSES Falls of Clyde.

IMG_2845

Je ne finirai jamais de m’émerveiller des paysages écossais. Tout change si vite. Tu prends le train en plein Glasgow, tu traverses la ville et 10 minutes plus tard, te voilà déjà à la campagne… Alors imagine ce que tu vois si tu prends le train pendant 50 minutes !

IMG_2857

Rendez-vous en terre sauvage

Les Falls of Clyde sont des chutes d’eau immenses situées dans le South Lanarkshire et juste à côté du mignon petit village-musée de New Lanark (je vous en reparlerai… dans quelques mois). Au bout de ce village, un vieil escalier en pierre, une petite porte et nous voilà sur la Clyde Walkway, une balade le long de l’eau.

IMG_2841IMG_2842

La balade, qui grimpe allègrement à travers bois sur près de 6km, est accompagnée par le bruit de l’eau en furie en contrebas. De temps en temps, la végétation se dégage et la vue se perd au loin, sur les arbres, les rochers, l’écume. Bonnington Linn, Corra Linn, Dundaff Linn et Stonebyres Linn (en écossais, Linn veut dire cascade) attirent les foules depuis longtemps, Sir Walter Scott et J.M.W Turner sont passés par là notamment. En même temps, je comprends, moi aussi tant de beauté, ça m’inspire…

IMG_2850IMG_2856

Quand on arrive au sommet, on a le choix : on rebrousse chemin (et moi, repasser sur mes pas, je déteste ça) ou alors on passe le pont et on continue sur l’autre rive. Il y aurait, soit disant, plusieurs chemins de randonnée… Croyez-le ou non, je me suis paumée. Mais genre bien paumée. Paumée dans une forêt sombre aux pins immenses, dans la boue. Oh oui, j’ai fini par retrouver mon chemin mais mes jambes s’en souviennent encore…

IMG_2862

Ceci n’est pas le pont que j’ai traversé.

[Did You Know?] Visite(s) royale(s) à Pitlochry

C’est la minute culturelle du jouuur (ajoutez ici un jingle tout pourri).

C’est en regardant un épisode de la série Victoria que j’ai décidé d’écrire cet article plein d’informations utiles. Dans l’épisode 7, Victoria et Albert partent pour la première fois en Ecosse en 1842. La fascination de la Reine pour les paysages sauvages, l’air pur et la tranquilité est comme la mienne, infinie. Dans la série, elle loge au Blair Castle (en vrai, c’était lors de sa seconde visite en 1844). Je l’ai moi-même aperçu en voiture…. Grand, tout blanc, entouré de collines verdoyantes et de grands arbres, ma-jes-tu-eux.

3ab90a13d23cc7d5ab3356efd785aaf7--era-uma-vez-queen-victoria

BREF.

Dans cet épisode, on aperçoit brièvement un autre panorama fantastique, Queen’s View. Situé dans les Highlands Perthshire, à côté du petit village de Pitlochry, ce point de vue surplombe le Loch Tummel et est entouré par le Tay Forest Park. Rien que ça déja, ça fait rêver. La reine Victoria a elle-même visité cet endroit en 1866 et a pensé, enchantée, qu’il avait été nommé après elle. En vrai, le nom Queen’s View remonte à près de 550 ans. La Queen en question, ce n’était pas Victoria, mais Isabelle d’Ecosse, la femme du fameux et valeureux Robert the Bruce. Y’a pas que toi qui est reine d’abord, Vicky !

IMG_2735IMG_2736

[Series/Movies] Mes derniers coups de coeur

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit un article sur mes derniers coups de coeur télévisés… Il faut dire que pendant un long moment, j’ai tout bonnement arrêté de regarder quoi que ce soit. Je dessinais, créais, lisais et restais loin des séries, au point de me désabonner de Netflix. Mais l’envie m’est un jour revenue, voici donc ma sélection…

The Sinner :

449181

« Tout le monde sait qu’elle l’a fait. Personne ne sait pourquoi »

Cora est une jeune mère de famille à la vie en apparence tout à fait normale. Un jour à la plage avec sa famille, elle attrape un couteau et, prise d’une rage incontrôlable, tue un jeune homme qu’elle semble ne pas connaître. L’affaire est vite réglée pour la police, Cora plaide coupable… Sauf pour un détective qui va essayer de comprendre le comment du pourquoi de ce meurtre perturbant.
==> En seulement 8 épisodes, on est complètement happé dans cette enquête qui mêle présent et passé, souvenirs refoulés et sentiments partagés, mensonges et vérité. Les élèments se mettent en place petit à petit et le final est juste à couper le souffle. Enorme coup de coeur. 

The Handmaid’s Tale :

hmt_03

« Le futur est un putain de cauchemar »

Dans un futur proche et dystopique, les Etats-Unis sont gouvernés d’une main de fer par une secte polito-religieuse. Leur mission : remettre en route la natalité qui a fortement chutée suite à la pollution et aux MST. Pour se faire, toutes les femmes sont privées de leurs droits, de leur personnalité, leur nom et sont classées en catégories : les femmes « légitimes » des gouverneurs, les Martha qui s’occupent de la maisonnée et les Servantes qui ne servent qu’à la reproduction. C’est l’une d’entre elles que l’on suit, de sa vie normale de femme libre mariée et avec un enfant, à son enlèvement, son « éducation » et son nouvelle emploi de « machine à bébé ».
==> Un futur dystopique qui semble si réel qu’il donne froid dans le dos. Cette série donne beaucoup à réfléchir : et si tout ça arrivait ? Quelle catégorie de femme est la mieux lotie ? Est-ce que je rentrerais dans le moule ? Est-ce que j’essaierais de m’échapper ? Est-ce que je dénoncerais quelqu’un pour échapper à une punition ? Est-ce que je deviendrais folle ? 

The End of the F***ing World :

show_49577fb31507a64226d1b807aea3e0de

« Je suis James, j’ai 17 and et je suis presque certain d’être un psychopathe… »

James, 17 ans, est persuadé qu’il est psychopathe. Il réfléchit constamment à comment tuer quelqu’un et porte toujours sur lui un couteau de chasse. Alyssa, 17 ans aussi, est une ado toujours en colère contre tout et tout le monde, qui décide que James sera son petit ami. Elle ne sait bien entendu pas que c’est elle qu’il plannifie de tuer. Un beau jour, ils s’enfuient ensemble et commence alors un road-trip à la Thelma et Louise…
==> Visuellement magnifique, mélange d’Angleterre de nos jours et des Etats-Unis des années 70, avec une bande son géniale, cette série est drôle, triste, originale et se regarde comme un film (160mn au total). Incontournable. 

Lore :

lore

« Parfois la réalité est plus effrayante que la fiction »

Lore est une série documentaire qui explore nos plus grands cauchemars. Mêlant narration, documents, animation et scènes jouées, chaque épisode s’attarde sur un fait divers, qui devient ensuite une légende ou un élément de folklore (vampire, loup-garou, poupée maléfique…) et la relie à nos peurs actuelles. 
==> Fan d’histoires d’horreur, j’ai été complètement emballé par ce documentaire. On apprend des faits historiques, du folklore, des faits divers terrifiants. Parfait pour briller en société et être celui/celle qui commence toujours ses phrases par : « Saviez-vous que… ». J’adore.

 

[Scotland] Linlithgow Palace, demeure (très) royale

En plus d’avoir un nom assez difficile à prononcer (ce foutu « th » en plein milieu), la petite ville de Linlithgow, située à 20mn en train de Glasgow, possède un bien beau palais. Pas un château, non non, un palais. C’est encore plus royal, voyez.

IMG_2618

Tout commença au XIIème s. quand une forteresse royale fut construite pour protéger la route qui ménait du château d’Edinburgh à celui de Stirling. Après un incendie au milieu du XVème s., Jacques Ier d’Ecosse fit construire par dessus un palais destiné à la famille royale écossaise… Et plus d’un siècle plus tard, Marie Stuart y naquit. Oui, Marie Stuart, reine d’Ecosse et des Ecossais, à la vie romanesque, rocambolesque et tourmentée, celle-là-même.

IMG_2619

Marie veille sur le palais (ou ce qu’il en reste)

Avec la constitution du Royaume-Uni en 1603, le palais devint propriété de la Couronne britannique. Un siècle et demi plus tard, le duc de Cumberland (un beau salaud classé parmis les plus mauvais britanniques de ces 1000 dernières années) y fit mettre le feu et ce fut la fin du Linlithgow Palace…

IMG_2650

Plus de toit, plus de fenêtres, des fleurs qui poussent entre les pierres…

Je ne suis d’habitude pas fan de ruines. Moi, les sols jonchés de pierres et les colonnes brisées, c’est pas mon truc. J’ai de l’imagination mais pas assez pour m’imaginer à quoi ça pouvait bien ressembler avant et encore moins visualiser des gens y vivre. Mais Linlithgow Palace a été une bien belle surprise. Malgré un intérieur exposé aux quatre vents (et à beaucoup de pluie), il est resté en bonne condition. Des pièces immenses avec des cheminées gigantesques, de longs couloirs sombres, des escaliers qui tournent à n’en plus finir, des vues dégagées, une magnifique fontaine en plein milieu de la cour… Linlithgow Palace a encore beaucoup à offrir.

IMG_2621IMG_2625IMG_2636IMG_2638IMG_2639IMG_2645

Et si la visite en elle seule ne suffisait pas, on peut aussi aller flâner autour du loch et du parc juste en contrebas. L’Ecosse fait si bien les choses.

IMG_2613IMG_2604

L’info « Outlander » du jour : le palais a servi de lieu de tournage pour la série. Il est devenu la Wentworth Prison où Jamie est emprisonné (saison 1, épisode 15).

 

[Life] 6 mois en Ecosse

Après plus d’un mois d’absence, il était grand temps que je revienne. Comme vous l’aurez remarqué, depuis mon expatriation en Ecosse, je ne suis pas des plus assidue sur ce blog. La faute au temps qui passe trop vite, à la nouvelle routine qui s’installe, aux nouvelles personnes rencontrées, aux nouveaux endroits visités, à la fatigue… bref, à la vie, quoi. Mais je vais essayer de me rattraper. Prochain objectif, un article par semaine (et plus de traduction en anglais, ça prend trop de temps)…

giphy

Il y a quelques jours de ça, le 26 octobre exactement, j’ai fêté mes premiers 6 mois à Glasgow. Incroyable, une moitié d’année écoulée en un battement de coeur (ou presque)… J’avais déjà fait un article sur mon premier mois en Ecosse, me revoilà avec un autre bilan.

Nombre de nouveaux endroits visités en Ecosse : 10 ? 15 ? Jamais assez.

Nombre d’endroits visités où j’aurais du payer mais j’ai fraudé comme une rebelle : 2. Peut mieux faire.

IMG_2163

J’ai « oublié » de payer le billet d’entrée…

Nombre de fois où j’ai été à IKEA pour acheter des bricoles pour mon appartement : 6. Très raisonnable.

Nombre de fois où j’ai perdu mon parapluie : 1. Incroyable. Mais il faut quand même que j’en rachète un.

Nombre de fois où je me suis plaint du temps : 0. Ok, peut-être 10. Mais pas autant qu’à Londres, bizarrement.

Nombre de fois où je n’ai pas compris un Glaswegien qui me parlait : 150 ? 200 ? Beaucoup trop. Besoin d’apprendre les bases rapidement.

Nombre de petit café trop mignon où je pourrais passer mes après-midis à siroter un latte en lisant un bouquin : 3 dont un à 3mn à pieds de chez moi. Nouveau QG.

22815097_1437047346416939_5722219697803870546_n

Mon nouveau QG s’appelle Coffee. Pour de vrai.

Nombre de fois où j’ai appris quelque chose sur l’Ecosse et son histoire/géographie : 30. Ou peut-être plus. Et c’est tant mieux.

Nombre de fois où j’ai pu conseiller des restaurants à des clients/ collègues : 10, au moins. C’est là que tu te rends compte que tu es presque une native. Haha.

Nombre de personnes géniales/adorables/intéressantes/pleines de qualité rencontrées : 2. Ca ne se trouve pas à chaque coin de rue, je vous le dis.

Nombre de road-trip en Ecosse : 1. J’ai vu les Highlands de si près…

IMG_2749

Arrêt pique-nique dans les Highlands

Nombre d’aller-retour Glasgow-Edinburgh effectué : 5. Pas assez. A améliorer.

Nombre de chateaux/parcs/musées que je prévois de voir dans les 6 prochains mois : Entre 30 et 40 mais si j’en vois 10, je serais déjà contente.

Nombre de fois où on m’a dit que j’étais exotique : 2. Une française en Ecosse, c’est exotique. J’en ris encore.

Nombre de compliments reçus par des étrangers : Une bonne trentaine. Je vous le dis, l’Ecossais est vraiment cool.

Nombre de pulls/écharpes/manteaux/bouillotte achetés en prévision d’un hiver rude : 10. Prochain achat : bottes fourrées. C’est pas encore la Laponie mais je viens du Sud de la France, ne l’oublions pas…

Nombre de fois où je me suis dit que j’avais pris une bonne décisions de venir vivre ici : 180. A peu près une fois par jour depuis 6 mois.

rke0Tr3

[Scotland] Une journée ensoleillée dans mon quartier (Glasgow) / A sunny day in my area (Glasgow)

L’automne est là, au revoir l’été ! Je vais être honnête, le soleil, je ne l’ai pas trop vu. Donc dès que le mercure frôlait les 20°, c’était short (sans collants !), t-shirt (sans manches !) et l’appareil photo en bandoulière pour aller capturer la ville sous son meilleur angle. 

Autumn is here, bye summer! To be honest, I didn’t see much of the sun this year but everytime we would hit 20°, I’d put my shorts and t-shirt on and I’d go around taking picures of pretty Glasgow under the sunlight.

Un jour où j’étais de repos, je me suis donc promené dans mon nouveau quartier. J’habite au sud de Glasgow (Southside), c’est à dire que tu passes la Clyde, tu marches une trentaine de minutes toujours tout droit et tu finis par arriver chez moi. Plus exactement, le quartier s’appelle Pollockshaws et il est cool. Plein de petits cafés, boutiques de charité, restaurants et tout au bout, le beau Queen’s Park. Mais ce que j’ai décidé d’immortaliser cette fois, ce sont les petites rues, les maisons, les allées… Bref, ma vie dans ce quartier.

On one of my sunny day off, I went around the area I live in. I live in the south of Glasgow, more precisely Southside. You cross the river Clyde, you walk straight ahead for 30mn and you reach Pollockshaws, aka home. It’s a very nice and pretty area, with tons of coffee shops, restaurants and charity shops, and at the end of it there’s Queen’s Park. But this time, I only took pictures of houses, streets and alleyways… 

IMG_2280IMG_2282IMG_2283IMG_2284IMG_2285IMG_2288IMG_2289IMG_2292IMG_2293IMG_2294