[London] Londres prend de la hauteur / On top of London

Si je ne suis pas partisane de la politique de Theresa May, je trouve que les mots de la Première Ministre britannique après l’attaque terroriste à Londres le 22 mars, sonnent très justes. « Nous n’avons pas peur », a-t-elle dit. En réponse, les britanniques ont repris une vie normale. Pas étonnant que ce peuple soit à l’origine du fameux « Keep calm and carry on »… 

Ma « petite » Londres que j’ai tant aimé et détesté, et qui m’a accueillie pendant plus de 3 ans, aujourd’hui je te consacre un article. Parce que rien ni personne ne te mettra à genoux, parce que tu as tellement à offrir, parce que tu mérites à être connue. Prenons de la hauteur, grimpons les étages, les collines et regardons Londres s’étaler sous nos yeux (ébahis)…

Even though I’m not a fan of Theresa May’s politics, I found her words after the terrorist attack of yesterday very true. « We are not afraid », she said and Brits replied by showing what they can do best: carrying on… My sweet London that I often loved and hated, today I’m writing an article about you. Because you deserve to be seen and admired. So let’s discover the capital from the top of a building or a hill…

monument 3 (1)

La vue depuis la colline de l’Observatoire à Greenwich. Greenwich n’est pas vraiment un quartier, ce n’est pas une ville non plus, ni un comté mais bien un village. On est à Londres et pourtant si loin… C’est ce que vous vous direz sûrement en contemplant la vue ici. De la verdure presque comme à la campagne et au loin la Tamise et les gratte-ciels en verre et acier, parfois perdus dans la brume.

The view from Greenwich’s Observatory. Greenwich village is still in London but looks different. Trees, grass and flowers make you think of the English countryside… but there’s this amazing view over London and you realise you’re not that far…

1006364_426949017426782_1109074757_n1209356_426949084093442_756951429_n

La vue depuis le Gherkin. Ouvert très peu de fois par an au public, le « Cornichon » offre une vue époustouflante et à 360º sur la capitale du haut de son 41ème étage (accessible par ascenceur, thanks god). Vue sur le Shard, la Tamise et les plaines anglaises, là-bas au fond…

The view from the Gherkin. This gigantic building is open once or twice a year but the view from the 41th floor is truly amazing. You access it by lift and the Shard, the Thames and London’s rooftops are there, waiting for you…

1234705_429648833823467_1592664838_n1374223_429648713823479_1635418850_n

La vue depuis Primrose Hill. Pour une bouffée d’air pur (et un point au côté), grimpez Primrose Hill dans Regent’s Park. Au sommet vous attend une vue dégagée et panoramique sur le centre de Londres (ainsi que quelques bancs pour vous reposer).

The view from Primrose Hill. To take some fresh air, climb Primrose Hill in Regent’s Park. At the top, there’s a panoramic view over the capital’s most famous bulding and also some benches so you can rest.

1453348_460846400703710_1785234829_n1456614_460846314037052_878226324_n

La vue depuis Parliament Hill. Quand on veut se sentir à la campagne tout en gardant un oeil sur la ville, c’est vers Parliament Hill qu’il faut se diriger. Encore plus haute que la précédente, la colline culmine à 98m et se situe dans le joli (et immense) parc d’Hampstead Heath. Au loin, Canary Wharf, le Gherkin, le Shard…

The view from Parliament Hill. When you want to feel like you’re in the countryside but still want to keep an eye on the city, go to Parliament Hill. Even higher than Primrose hill (98m), Parliament hill is in the beautiful and huge Hampstead Heath. Far away, Canary Wharf, Gherkin…

1450823_463789503742733_2104093561_n1460966_463789527076064_916342129_n

La vue depuis le Monument. Retour en centre ville puisque la tour/colonne du Monument se trouve en plein coeur de la City. Après avoir grimpé 311 marches et perdu un poumon, vous pourrez vous délecter d’une vue incroyablement vertigineuse sur la capitale. Les grillages ajoutent un petit plus artistique aux photos.

The view from the Monument. The Monument is a tower situated in the centre of London and after climbing 311 steps (!) and lost a lung, you’ll be rewarded with a breathtaking view.

monument

 

 

[London] Une balade au Tower Hamlets Cemetery Park / A walk in Tower Hamlets Cemetery Park

C’est bizarre. J’ai vécu à Bow Road 6 mois, juste à côté du Tower Hamlets Cemetery Park et je n’y ai jamais posé les pieds. 1 an et demi après mon déménagement, je me décide enfin à aller y faire un tour…

It’s weird, I lived in Bow Road for 6 months, just next to Tower Hamlets Cemetery Park and I never went. 1 year and a half after I moved, I finally decide to go…

dsc_0039

Les vieux cimetières anglais sont, pour moi, dotés d’un charme romantique. Pas romantique du genre  »Je vais donner rendez-vous à mon copain ici, près de cet ange qui pleure » mais romantique comme le mouvement culturel du XVIIIème s. Les sentiments, le fantastique, le mystère, le rêve… Ce n’est pas glauque, il n’y a pas de fleurs fraîches, de gens larmoyants, de corbillards, pas de photos sur les tombes, pas d’allées rectilignes avec le gravier qui crisse sous les chaussures. On s’y promène comme dans tout autre parc avec pour seule exception ce sentiment de faire un grand bond dans le passé.

Old English cemeteries are, for me, romantic. Not romantic like  »Let’s have a date night here, by that weeping angel », romantic like in the 18th C. cultural movement. Feelings, fantastic, mysteries, dreams… It’s not creepy, there’s no fresh flowers, no people crying, no hearse, no pictures on the graves. You just walk there like in any other park except for that feeling on going back in time.

dsc_0027dsc_0043dsc_0045

Le Tower Hamlets Cemetery Park n’est pas votre petit cimetière lambda, il fait partie des Magnificent Seven de Londres. Au XIXème s., les cimetières de paroisse londoniens sont surchargés, créant des problèmes éthiques (des tombes sont creusées à des endroits où des gens sont déjà enterrés) et surtout sanitaires (les corps en décompositions infectent les eaux). Une loi finit par passer pour que soit construit des cimetières privés en dehors de la ville. Sort de terre alors Kensal Green Cemetery, puis West Norwood Cemetery, Highgate Cemetery, Abney Park Cemetery, Nunhead Cemetery, Brompton Cemetery et le petit dernier, Tower Hamlets Cemetery en 1841. En 1889, il y avait déjà 247 000 personnes enterrées là. Et le cimetière a été ouvert jusqu’en 1966. Je vous laisse imaginer le nombre de tombes que vous allez y trouver…

Tower Hamlets Cemetery Park is not like you small local cemetery, it’s part of the London’s Magnificent Seven. In the 19th C., the cemeteries in the local parishes are overcrowed causing moral troubles (graves are dug even though ther’re already people lying there) and sanitary (rotting corpses are infecting the waters). A bill is passed and Kensal Green Cemetery, puis West Norwood Cemetery, Highgate Cemetery, Abney Park Cemetery, Nunhead Cemetery and Brompton Cemetery are built. Tower Hamlets Cemetery is the last one in 1841. En 1889, there were already 247 000 bodies. And the cemetery was open until 1966. Imagine the number of graves you’re going to see there…

dsc_0040

En fait, il y en a partout. En lignes droites, sous des arbres, dans des fourrés, par groupes ou toutes seules, si vieilles qu’on ne peut parfois plus rien y lire. La nature a repris ses droits depuis bien longtemps, le lierre grimpe, des fleurs poussent ci et là, les arbres leurs font de l’ombre.

They’re absolutely everywhere. Under the trees, by groups, by themselves, sometimes so old you can’t read anything. Nature is omnipresent, ivy and flowers, coloured leaves…

dsc_0035dsc_0036dsc_0038dsc_0042

Ce que j’aime ici, c’est cette quiétude (le voisinage n’est pas bien bruyant…), la nature omniprésente, le chant des oiseaux. On a du mal à s’imaginer qu’on est en plein East End, à deux pas de Mile End la survoltée. Mais il y a aussi autre chose, un sentiment un peu inexplicable… Une impression de ne jamais être complètement seule… Ou c’est peut-être juste mon imagination romantique.

What I like here is the peacefulness, the nature, the birds singing. You barely think that Mile End is near by. But there’s also something else, a feeling that I can’t really explain… As if I were not completely alone… Or maybe it’s just me being romantic…

dsc_0046

P.S : Mes plus sincères excuses pour la qualité des images, j’attends mon appareil photo… Deepest apologies for the bad quality of the pictures, still waiting for my camera.

[London] Tomber par hasard sur la Cathédrale de Westminster / Stumbling upon Westminster Cathedral

Caché derrière les immeubles en verre et ferraille de Victoria se trouve un petit (grand en fait) joyaux. Si on en connait pas l’existence ou qu’on ne le cherche pas, on ne le voit tout simplement pas. Puis il faut dire qu’il a une rivale de nom. Quand on vous dit Westminster, vous pensez à quoi, vous ? L’abbaye, le Big Ben, la Tamise peut-être… Et la Cathédrale, vous la connaissez ?

Hidden behind massive glass buildings in Victoria there’s a little (huge actually) jewel that you should visit. If you don’t know about it or you’re not looking for it, chances are you’ll never see it. What do you think if I say Westminster? Abbey, Big Ben, the Thames maybe… And what about the cathedral?

IMG_1049

A 5mn à pied de la station Victoria, vous trouverez cette merveille d’architecture qui date seulement de la fin du XIXème s. et consacrée en 1910. Difficile à croire quand on voit toutes ces dorures, mosaïques et autres détails faisant penser à un style bien plus ancien. C’est quand on entre qu’on s’aperçoit qu’en effet, elle ne peut pas avoir plus d’un siècle. Elle est magnifiquement conservée et les représentations murales sont incroyables. J’ai beau être agnostique, l’architecture et l’art religieux me touchent beaucoup. Et puis cette plénitude…

5mn away from Victoria station, you’ll find this marvelous cathedral, only dating back from the end of the 19th C. and consecrated in 1910. Hard to believe when you see all this gold, mosaics and other details reminding of a way older style. When you enter, that’s when you realise that, indeed, it’s not that old, because everything looks so clean and beautiful. I’m an agnostic but still touched by architecture and religious art. And how peaceful it is…

IMG_1051IMG_1052

Certaines parties pourront vous sembler vide, notamment le plafond principal. C’est normal, l’intention est que chaque génération apporte ses designs jusqu’à ce qu’elle soit finie. Une belle initiative…

Some part may seem empty, like the main ceiling but that’s normal. The church wants every generation to add something until it’s well finished. Nice thought…

Pssst: J’ai une page FB et Instagram !

 

[London] Se faire (un peu) peur au Sir John Soane Museum / Getting (a bit) scared at the Sir John Soane Museun

Quand on arrive devant le Sir John Soane Museum, on se demande si on ne s’est pas trompé. La façade n’a rien d’exceptionnel, une maison londonienne typique, blanche, avec 3 étages et c’est tout. Il faut passer la porte pour s’apercevoir que la magie s’opère de l’intérieur…

When you’re in front of the Sir John Soane Museum, you might wonder if you’re not mistaken. The facade doesn’t have anything special, a typical London house, white, with 3 floors, that’s it. You have to come in to see the magic happens…

sir john soane museum4

Qui était Sir John Soane ? On va visiter sa maison, ce serait plus poli d’en savoir davantage. Mr Soane était un architecte du XVII-XVIIIème s., notamment célèbre pour sa conception de la Banque d’Angleterre. Avec le succès vient les récompenses, il devient Académicien Royal et professeur d’architecture à l’Académie Royale. En 1792, il achète la maison du 12 Lincoln’s Inn Field (l’actuel musée) d’abord comme foyer puis comme bâtiment pour conserver sa collection toujours croissante d’antiquité…

Who was Sir John Soane? We’re going to visit his house, it’d be polite to know a bit more about him. Mr Soane was an architect of the 18-19th Century, famous for his conception of the Bank of England building. With his success, he becomes Royal Academician then architecture teacher of the Royal Academy. In 1792, he buys the house of the 12 Lincoln’s Inn Field (the actual museum) at first as a home then as a storage building for his ever growing collection of antiquities…

Le début de la visite ne vous surprendra peut-être pas surtout si vous avez déjà visité des demeures de cette époque, avec tapisseries, mobiliers et autres portraits. Personnellement, j’ai beau en avoir vu des dizaines et des dizaines, je ne m’en lasse pas. Mais plus on avance, plus on rencontre la-dite collection. D’abord, c’est des petits masques funéraires accrochés aux murs, puis des morceaux de temple d’Italie ou de Grèce, puis une salle complète remplie de tableaux.

The beginning of the visit might not surprise you that much especially if you already have visited this kind of house with tapestries, furnitures and other painting from this era. I visited a lot but I never get bored of it. But the more you’re entering the house, the more you discover the famous collection. First, it’s some death maks, then pieces of temples from Italy or Greece, then a whole room full of paintings. 

sir john soane museum5

L’atmosphère s’obscurcit, il n’y a pas beaucoup de puits de lumière. Je me demande comment devait être la vie à l’époque quand venait l’hiver… Juste des chandelles… Et puis on descend et on commence à avoir (un peu) peur. Des centaines et des centaines d’antiquité se trouvent là, même un sarcophage et une pierre tombale ! Un petit cabinet est dans la pénombre, l’ambiance est gothique, j’imagine bien des séances de spiritisme.

The atmoshere becomes darkers, there’s not a lot of natural light so I’m wondering how it was to live there in winter with just candlelit. Then you start coming down and getting a bit scared. Hundreds of antiquities are there, there’s even a sarcophagus and a gravestone! A little cabinet is in the dark, gothic ambiance, I can imagine seances and ouija boards. 

sir john soane museum

sir john soane museum3

Le jour de ma visite, il pleuvait à verse, ajoutant encore un peu de noirceur dans cette maison qui pourrait être hantée. Il y a des nocturnes une fois par mois et j’aimerais bien y retourner… Ambiance  »Chair de Poule », j’adore.

The day I was visiting, it was raining cats and dogs, adding a bit more of darkness in that house that could be haunted. There’re nocture visits once a month and I wish I could go back…  »Goosebump » style, love it!

Les photos étant interdites, j’en ai trouvé sur Pinterest pour vous montrer. Pictures are forbidden so I found some on Pinterest.

 

 

[London] Connaitre un peu mieux Covent Garden / Knowing Covent Garden a bit better

Covent Garden… Quand on est touriste, c’est une des étapes obligatoires de son séjour à Londres. Mais quand on est londonien, ça tombe un peu aux oubliettes (comme beaucoup d’autres attractions populaires). Pourtant, Covent Garden est magnifique et son histoire vraiment intéressante. Venez, on retourne y faire un tour…

Covent Garden… When you’re a tourist, it’s a bit the place to be (along with a lot of other attraction). But when you’re a Londoner, you just forget about it. And it’s a shame, really, because it’s beautiful and its history is interesting. Come, let’s (re)discover it…

IMG_1040

Covent Garden est situé dans le West End et quand on se promène dans l »’hyper-centre », il est difficile de le louper. Vous savez d’où vient son nom ? Moi oui (…).  »Convent Garden », autrement dit le jardin du couvent (de l’abbaye de Westminster). C’est Inigo Jones (fameux architecte dans son temps) qui va moderniser la place avec des arcades italiennes et de belles maisons autour pour attirer de riches résidents dans ce coin de la ville. En 1654, un petit marché de fruits et légumes se développe, devenant rapidement le plus important du pays avec des articles exotiques venant du monde entier vendus sur les étals. Et puis c’est la chute, le déshonneur. Des tavernes, théâtres, maisons closes et autres lieux de mauvaise vie ouvrent leurs portes et au XVIIIème s., Covent Garden est LE quartier chaud de Londres. En 1830, l’actuel bâtiment rappelant des bains romains voit le jour et le marché reprend ses droits… avant d’être déplacé plus loin en 1974 à cause d’embouteillages trop importants dans cette zone. Que de changements…

Covent Garden is in the West End, really hard to miss when you’re wandering in the city centre. Do you know where its name comes from? I do (…).  »Convent Garden », or in other words, the convent’s garden of Westminster Abbey. Inigo Jones (famous architect in his times) modernised the place by building a square, italian columns and beautiful houses around in order to attract rich tenants. In 1654, a little fruits and vegetables market expands before becoming the most important of the country. On the stalls, we could find all the most exotic items, coming from all over the world… But suddenly, free fall, disrepute. Taverns, theatres, brothels and other  »bad places » are opening. During the 18th C., Covent Garden is THE red-light district of the capital. But in 1830, the building hosting the market that we can still see now is built… before being moved in 1974 because of important traffic. So many changes…

IMG_1039IMG_1043IMG_1045

Maintenant, Covent Garden est un marché couvert avec des étals de produits artisanaux, des boutiques indépendantes, des cafés et pubs, et toujours quelque chose à voir, à entendre, à goûter. Je suis retourné m’y promener, cela faisait une éternité que je ne l’avais pas fait… et j’avais oublié à quel point j’aimais.

Now, Covent Garden is a covered market with artisanal products, independant shops, coffee shops, pubs… and alway something going on, something to try on, to taste, to listen to. I went back the other day and I had forgotten how much I loved it.

Le saviez-vous ? Le spectacle de Punch & Judy (marionnettes) à Covent Garden a été mentionné pour la première fois en 1662.

Le saviez-vous (bis) ? Covent Garden est le seul endroit de Londres où sont autorisés les spectacles de rue.

Le saviez-vous (bis 2) ? Il y a un Moomin Shop à l’intérieur du marché !

Did you know? The Punch & Judy show in Covent Garden has been mentioned for the first time in 1662. Covent Garden is the only place in London where street shows are allowed. And there is a Moomin Shop!

IMG_1044

[London] Royauté, verdure et fantôme à Hampton Court Palace / Royalty, greenery and ghost in Hampton Court Palace

Après avoir erré chez Elizabeth II à Windsor, j’ai décidé de m’incruster chez Henry VIII à Hampton Court Palace.

Aller à Hampton Court est une petite excursion en soi puisque l’on  »sort »de Londres pour aller à Richmond, et ça tombe bien car j’adore ce coin vert et bucolique. Métro, bus, marche et sous vos yeux ébahis se dresse soudain le château.

After a visit to Elizabeth II’s Windor, I decided to go Henry the 8th’s Hampton Court Palace. Going to Hampton Court is like an escapade because we actually  »get out » of London, after Richmond. And I really like it. Tube, bus, walk and then here you are: Hampton Court Palace. 

20150509_112810

Il a été construit en 1514 pour Thomas Wolsey, l’archevêque d’York mais en 1523, il est forcé d’abandonner sa propriété au profit du roi Henry VIII (parce que ce qu’Henry veut, Henry l’a, voir mon article sur ses 6 mariages désastreux). Depuis ce temps-là, le château est passé entre les mains de divers autres rois et princes avant que la reine Victoria ne l’ouvre au public au milieu du XIXème s. (sympa).

It was built in 1514 for Thomas Wolsey, York’s archbishop, but in 1523 he had to abandon it for Henry the 8th (because what Henry wants, Henry has). Since then, the palace has been a residency for all the royalty, or almost. Mid 19th Century, Queen Victoria has been kind enough to open it to the public. Cool.

Alors avec un petit ticket à 20£, que voit-on ? Tout d’abord le château, difficile de le manquer, il est gigantesque et en plus très beau, tout en briques rouges, marbre et autres matériaux royaux. A l’intérieur, on traverse des pièces magnifiques, pleines de tableaux, de lustres, de tapisseries. On en apprend davantage sur la vie des souverains, surtout Henry VIII, sur la vie au château. On y apprend aussi qu’il serait hanté, et c’est étrange mais il y a comme des murmures d’enfant dans les escaliers…

So with a £20 worth ticket, what do you actually see? Well, the castle for a starter. Hard to miss it, it’s huge and nice, all made of red bricks, marble and other royal materials. Inside, you go through lots of wonderful rooms full of paintings, chandeliers, tapestries. You also learn more about the royal families, mostly Henry the 8th though, about the life in the palace also. And then someone tells you it’s haunted. Yes, it’s children’s whispers you can hear down the stairs…

20150509_11371920150509_11434420150509_142314

Mais je crois que ce que j’ai préféré, c’est les jardins. Grands, bien entretenus, très verts (forcément, avec toute cette pluie…), pleins de fleurs et d’arbres taillés à la feuille près. Il y a un lac, des statues, des bancs et des chaises longues, on s’y vautre et on regarde les gens passer dans les longues avenues blanches, en se demandant si c’était pareil il y a 5 siècles de ça…

But I think the thing I liked the most is the garden. Big, very green (well, with all this rain…), full of flowers and neat trees. There’s a lake, statues, benches and deck chairs, you sit there and you look at people walking down the white gravel alleys. Was life the same 5 centuries ago?

20150509_14381620150509_14384620150509_14445320150509_14472420150509_151311

[London] Marcher dans les bois d’Hampstead Heath et se retrouver à Kenwood House / Walk in Hampstead Heath and find yourself in Kenwood House

Il y a de ça 3 jours, il faisait encore beau et bon à Londres. Mais ça, c’était avant… Heureusement, j’ai pu profiter du soleil en allant me perdre à Hampstead Heath.

3 days ago, it was still warm and nice in London. But that was before… Fortunately, I could enjoy the enjoy just in time and for that I went to Hampstead Heath.

Hampstead Heath est un parc immense (320ha) situé au nord de Londres, à quelques stations de Camden. Arrivé là, on se croirait presque dans une forêt perdue du Yorkshire, ambiance campagne anglaise, et pas à quelques kilomètres de nationales et autre pollutions auditives.  On traverse des champs, des ponts, de petits espaces forestiers, il y a des fleurs, des papillons, des points d’eau, bref, dépaysement total. Il y a pas mal de choses à faire et à voir à Hampstead Heath mais cette fois-ci, je me suis concentrée sur Kenwood uniquement. Petit conseil, apportez une carte ou votre téléphone pour ne pas vous perdre, les panneaux ne sont pas nombreux…

Hampstead Heath is a huge park (320ha) situated in north London, few stations away from Camden. There, you’ll find yourself in a Yorkshire forest-like, English countryside style, and not close of big roads. Fields, ponds, bridges, forest… complete evasion. There’s a lot to see and to do in Hampstead Heath but this time I just focused on Kenwood. Tip: bring a map or your phone not to get lost, there’s not a lot of signs there…

IMG_0852IMG_0854

Kenwood est situé au nord du parc et on y va surtout pour… la Kenwood House ! Si vous avez déjà regardé  »Coup de foudre à Notting Hill », vous vous souviendrez peut-être d’une scène où Hugh Grant va retrouver Julia Roberts sur le tournage de son film. Le parc et la maison en fond, c’est Kenwood House ! Bref…

Kenwood is situated at the north of the park and you mostly go there for… the Kenwood House ! If you’ve watched  »Notting Hill », you might remember a scene when Hugh Grant is going to see Julia Robert on her filming location. The park and the house in the background, it’s Kenwood House ! 

Henry James Notting Hill Kenwood House

IMG_0858.JPG

IMG_0867

La maison date du début du XVIIème s. et abrite de nombreux tableaux dont des célèbres comme un autoportrait de Rembrandt,  »La joueuse de guitare » de Vermeer ou encore le portrait de Dido Belle (ci-dessous). Sans compter les plafonds pastels magnifiques, les pièces lumineuses ni trop petites ni trop grandes, le mobilier… Mes pièces préférées ? L’Orangeraie, une pièce toute en longueur avec de grandes fenêtres donnant sur le parc, et la bibliothèque où l’on aimerait pouvoir se poser et bouquiner dans le silence avec pour seul bruit de fond le tic-tac de l’horloge. Pour moi qui adore remonter le temps (virtuellement, malheureusement), la Kenwood House est un de mes endroits préférés de Londres. Et en plus, c’est gratuit. Alors soleil ou pluie, pourquoi s’en priver ?

The house dates from early 17th century and hosts lots of paintings and famous on like a self-portrait by Rembrandt,  »The Guitar Player » by Vermeer or a portrait of Dido Belle (pic below). The house by itself is beautiful with its pastel coloured ceilings, luminous rooms nor too small nor too big, nice furnitures… My favourite parts? The Orangery, a long luminous room with huge windows overlooking the park, and the library where you wish you could seat there in the silence with a book. I love going back in time (virtually unfortunately) and this is  good place to do so. And it’s free. So, really, sunny or rainy, why not go there?

IMG_0868IMG_0869IMG_0871IMG_0872IMG_0873IMG_0874

More pictures on my Instagram 🙂