[Scotland] A la recherche de Jamie au Blackness Castle / Looking for Jamie in Blackness Castle

Parlons peu, parlons château. Mais avant d’aborder le sujet principal de mon article (qui est un château), je vais vous parler d’un autre… J’ai été publié par le fameux site French Kilt ! Si vous ne connaissez pas et que vous prévoyez de venir visiter l’Ecosse ou de vous expatrier, c’est sur ce site que vous devez aller. Les demoiselles du site ont très gentiment accepté mon article sur Eilean Donan Castle. J’en avais parlé un peu lors de mon road trip écossais, vous vous souvenez ? Bref. Je suis fière et j’avais besoin de le dire.

Let’s talk castle. But before I start, let me brag a little. You’ll never guess what… I’ve been published! The famous and great French website French Kilt published one of my articles about Eilean Donan Castle. I’m proud of myself so I needed to tell you.

Revenons à nos mouettes. Blackness Castle, je l’ai aussi découvert lors d’un road trip lorsque mes amies et moi avons décidé d’explorer la côte Est de l’Ecosse (le précédent s’était « contenté » de l’Ouest). Le château, si imposant et froid qu’on va plutôt parler de forteresse, est situé entre Edimbourg et Falkirk, non-loin de Linlithgow, sur la côte.

Let’s go back to our castle. I discovered Blackness Castle on another road trip with my friends when we decided to drive along the Scottish East coast. The castle, so huge and cold we’ll call that a fortress, is situated between Edinburgh and Stirling, not far from Linlithgow. 

IMG_2657

Blackness Castle est surnommé le « bâteau qui n’a jamais navigué » et en même temps, vu la taille et l’épaisseur du monument, il aurait coulé à pic direct. En vrai, c’est à cause de sa forme et de son emplacement les pieds dans l’eau… Il a été construit au XVème s. par une des familles les plus puissantes du pays, les Crichtons, et comme je ne les connaissais pas personnellement, je suis allé me renseigner… Figurez-vous que c’est une des plus anciennes baronies d’Edinburgh, on retrouve des traces de ce nom pas plus tard que le XIIème s., ils ont été proche de plusieurs rois et ont construit pas moins de 3 châteaux (parce que un, c’est jamais suffisant).

Blackness Castle is known as « the ship that never sailed », and when you see how heavy it looks, it seems appropriate. To be honest, it’s actually because of its shape and because it’s partially in the sea… It was built in the 15th C. by one of the most powerful families in Scotland, the Crichtons, and because I didn’t personally know them, I went to find out a bit more about them… They were one of the oldest baronies of Edinburgh, we can find trace of their name in the 13th C., they were close of several kings and built no less than 3 castles (because you can’t brag enough with just one castle).

IMG_2671IMG_2672IMG_2680

Tour à tour prison, dépôt d’arme et forteresse de garnison, Blackness n’a jamais été une résidence calme et accueillante. C’est dans la cour du château qu’a été filmé des scènes de la série TV Outlander. Blackness est censé être Fort William, le quartier général de Black Jack Randall, le bourreau du beau et sauvage Jamie.

Prison, garrison fortress and weapon warehouse, Blackness never was a peaceful and welcoming house. It’s in the courtyard of the castle that scenes from the TV series Outlander were filmed. Blackness is actually supposed to be Fort William, the head quarters of Black Jack Randall, the mad man who likes to torture the sexy and wild Jamie.

IMG_2684IMG_2668

J’ai eu beau crié son nom partout, pas de trace de Jamie…

I cried his name everywhere but still, no trace of Jamie…

IMG_2691

[Scotland] Dean Village ou Le quartier d’Edinburgh perdu dans le Temps

La première fois qu’on arrive à Edinburgh, on est soufflé. La ville est incroyablement belle, imposante, majestueuse. Combien de fois j’ai entendu dire qu’on se croirait dans un conte de fée… Avec tous ses vieux monuments, ses collines, son château, elle a tout simplement l’air figé dans le temps. Mais le nombre de touristes, la circulation et les magasins de souvenirs qui jonchent ses trottoirs font vite revenir à notre siècle. Si, comme moi, vous aimez la tranquilité, les vieilles pierres et les cours d’eau, ruez-vous à Dean Village.

The first time we get to Edinburgh, we pretty much all have the same reaction, blown away. The city is particularly beautiful, imposing, majestic. How many times have I heard it looks like a fairy tale? With all its old monuments, its hills, its castle, it just looks stuck in time. But the number of tourists, the traffic jams and the souvenirs shops all along its pavements are there to remind you this is definitely the 21st C. If like me you love some peace and old stones, Dean Village is for you.

IMG_2914

Ne vous fiez pas à son nom. Dean Village n’est pas vraiment un village mais plutôt un quartier d’Edinburgh. La preuve, il est seulement situé à 5mn à pieds de Princes Street, la rue principale et agitée de la ville. 

Dean Village is not really a village, more like an area in Edinburgh. Proof is, it’s only 5mn away from the busy Princes Street.

IMG_2917

Quand j’y suis allé la première fois, il pleuvait abondamment (un phénomène plutôt rare en Ecosse) et il n’y avait PERSONNE (un bonheur après avoir slalomé entre des centaines de personnes). Ce qui m’a alors frappé, c’est cette sensation que le temps s’était figé là. En regardant toutes ces vieilles maisons en pierre, les arbres dénudés, la rivière Water of Leith qui courait rapidement au milieu, c’était comme si on avait fait un bond d’un siècle ou deux dans le passé. Ou que les habitants s’étaient tous enfuis pour je ne sais quelle raison et qu’on avait gardé le village dans cet état, pendant tout ce temps. 

When I went there the first time, it was raining (a pretty rare phenomenon here in Scotland) and there was no one (that’s what I call happiness). What struck me then is how stuck in time it looks. Old stone houses, leafless trees, the river Water of Leith crossing the village, it feels like we’re now a hundred years ago. Or that all the population disappeared suddenly and it was preserved like that since then. 

IMG_2912IMG_2922IMG_2926IMG_2939

Fondé au XIIème s. par des religieux, le village a prospéré pendant des centaines et des centaines d’années. A son apogée, 11 usines travaillaient là, aidées par les moulins à eau. 

Founded in the 12th C. by monks, the village was prosperous for hundred of years. At its peak, 11 factories were working there, helped by the watermill. 

IMG_2924

Après avoir passé le pont (comme la chanson… Mais si, Brassens !), on se retrouve vite devant Well Court. Construit dans les années 1880, cet ensemble de petits immeubles avec une court centrale abritaient les travailleurs locaux. 

After crossing the bridge, we find ourselves in front of Well Court. Built in the 1880s, this assembly of small buildings with a central courtyard was hosting local workmen and their families.

IMG_2928IMG_2935IMG_2936IMG_2937

La balade nous conduit ensuite le long de la rivière. Des arbres géants, des roches sombres, le tumulte de l’eau, des vues incroyables… Cet endroit serait sûrement mon endroit préféré pour faire mon jogging. Si j’habitais à Edinburgh. Et si je faisais du jogging.

The walk then lead us along the river. Giant trees, dark rocks, the noise of the running water, incredible views… This is probably where I’d go to do my jogging. If I were living in Edinburgh. And if I’d like jogging.

IMG_2947IMG_2950

[Scotland] All is calm, all is bright, balade dominicale givrée (Glasgow)

Il y a 2 ou 3 semaines de ça, le gel avait laissé son manteau blanc sur Glasgow. Pas encore de neige mais assez de givre pour me faire enfiler manteau, bonnet et bottes fourrées et aller prendre quelques photos d’un blanc immaculé.

Mon but premier était d’aller au Pollock Country Park. Bien entendu, j’ai loupé mon arrêt  (sens de l’orientation : 0) et quand j’ai commencé à ne plus rien reconnaitre, il a bien fallu que je descende pour faire demi-tour. Dans ma déconvenue, j’ai tout de même eu de la chance car le bus s’est arrêté devant un cimetière. Je reconnais que cette phrase peut sonner bizarre mais comme je vous l’avais déjà dit ici dans mon article sur la Nécropole de Glasgow, j’aime bien les vieux cimetières et je ne trouve ça ni glauque ni déplacé de s’y promener. Il était là, devant moi, pourquoi ne pas en profiter ?

C’est donc au Eastwood Old and New Cemetery que j’ai entrepris une balade givrée.

IMG_2882IMG_2885IMG_2887IMG_2899IMG_2902IMG_2910IMG_2892

[Scotland] Que d’eau, que d’eau ! Randonnée boueuse aux Falls of Clyde

C’est par une fraiche et légèrement brumeuse journée de septembre (oui, je ne suis pas à jour) que j’ai découvert les magnifiques, les merveilleuses, que dis-je, les FABULEUSES Falls of Clyde.

IMG_2845

Je ne finirai jamais de m’émerveiller des paysages écossais. Tout change si vite. Tu prends le train en plein Glasgow, tu traverses la ville et 10 minutes plus tard, te voilà déjà à la campagne… Alors imagine ce que tu vois si tu prends le train pendant 50 minutes !

IMG_2857

Rendez-vous en terre sauvage

Les Falls of Clyde sont des chutes d’eau immenses situées dans le South Lanarkshire et juste à côté du mignon petit village-musée de New Lanark (je vous en reparlerai… dans quelques mois). Au bout de ce village, un vieil escalier en pierre, une petite porte et nous voilà sur la Clyde Walkway, une balade le long de l’eau.

IMG_2841IMG_2842

La balade, qui grimpe allègrement à travers bois sur près de 6km, est accompagnée par le bruit de l’eau en furie en contrebas. De temps en temps, la végétation se dégage et la vue se perd au loin, sur les arbres, les rochers, l’écume. Bonnington Linn, Corra Linn, Dundaff Linn et Stonebyres Linn (en écossais, Linn veut dire cascade) attirent les foules depuis longtemps, Sir Walter Scott et J.M.W Turner sont passés par là notamment. En même temps, je comprends, moi aussi tant de beauté, ça m’inspire…

IMG_2850IMG_2856

Quand on arrive au sommet, on a le choix : on rebrousse chemin (et moi, repasser sur mes pas, je déteste ça) ou alors on passe le pont et on continue sur l’autre rive. Il y aurait, soit disant, plusieurs chemins de randonnée… Croyez-le ou non, je me suis paumée. Mais genre bien paumée. Paumée dans une forêt sombre aux pins immenses, dans la boue. Oh oui, j’ai fini par retrouver mon chemin mais mes jambes s’en souviennent encore…

IMG_2862

Ceci n’est pas le pont que j’ai traversé.

[Scotland] Linlithgow Palace, demeure (très) royale

En plus d’avoir un nom assez difficile à prononcer (ce foutu « th » en plein milieu), la petite ville de Linlithgow, située à 20mn en train de Glasgow, possède un bien beau palais. Pas un château, non non, un palais. C’est encore plus royal, voyez.

IMG_2618

Tout commença au XIIème s. quand une forteresse royale fut construite pour protéger la route qui ménait du château d’Edinburgh à celui de Stirling. Après un incendie au milieu du XVème s., Jacques Ier d’Ecosse fit construire par dessus un palais destiné à la famille royale écossaise… Et plus d’un siècle plus tard, Marie Stuart y naquit. Oui, Marie Stuart, reine d’Ecosse et des Ecossais, à la vie romanesque, rocambolesque et tourmentée, celle-là-même.

IMG_2619

Marie veille sur le palais (ou ce qu’il en reste)

Avec la constitution du Royaume-Uni en 1603, le palais devint propriété de la Couronne britannique. Un siècle et demi plus tard, le duc de Cumberland (un beau salaud classé parmis les plus mauvais britanniques de ces 1000 dernières années) y fit mettre le feu et ce fut la fin du Linlithgow Palace…

IMG_2650

Plus de toit, plus de fenêtres, des fleurs qui poussent entre les pierres…

Je ne suis d’habitude pas fan de ruines. Moi, les sols jonchés de pierres et les colonnes brisées, c’est pas mon truc. J’ai de l’imagination mais pas assez pour m’imaginer à quoi ça pouvait bien ressembler avant et encore moins visualiser des gens y vivre. Mais Linlithgow Palace a été une bien belle surprise. Malgré un intérieur exposé aux quatre vents (et à beaucoup de pluie), il est resté en bonne condition. Des pièces immenses avec des cheminées gigantesques, de longs couloirs sombres, des escaliers qui tournent à n’en plus finir, des vues dégagées, une magnifique fontaine en plein milieu de la cour… Linlithgow Palace a encore beaucoup à offrir.

IMG_2621IMG_2625IMG_2636IMG_2638IMG_2639IMG_2645

Et si la visite en elle seule ne suffisait pas, on peut aussi aller flâner autour du loch et du parc juste en contrebas. L’Ecosse fait si bien les choses.

IMG_2613IMG_2604

L’info « Outlander » du jour : le palais a servi de lieu de tournage pour la série. Il est devenu la Wentworth Prison où Jamie est emprisonné (saison 1, épisode 15).

 

[Scotland] Une journée ensoleillée dans mon quartier (Glasgow) / A sunny day in my area (Glasgow)

L’automne est là, au revoir l’été ! Je vais être honnête, le soleil, je ne l’ai pas trop vu. Donc dès que le mercure frôlait les 20°, c’était short (sans collants !), t-shirt (sans manches !) et l’appareil photo en bandoulière pour aller capturer la ville sous son meilleur angle. 

Autumn is here, bye summer! To be honest, I didn’t see much of the sun this year but everytime we would hit 20°, I’d put my shorts and t-shirt on and I’d go around taking picures of pretty Glasgow under the sunlight.

Un jour où j’étais de repos, je me suis donc promené dans mon nouveau quartier. J’habite au sud de Glasgow (Southside), c’est à dire que tu passes la Clyde, tu marches une trentaine de minutes toujours tout droit et tu finis par arriver chez moi. Plus exactement, le quartier s’appelle Pollockshaws et il est cool. Plein de petits cafés, boutiques de charité, restaurants et tout au bout, le beau Queen’s Park. Mais ce que j’ai décidé d’immortaliser cette fois, ce sont les petites rues, les maisons, les allées… Bref, ma vie dans ce quartier.

On one of my sunny day off, I went around the area I live in. I live in the south of Glasgow, more precisely Southside. You cross the river Clyde, you walk straight ahead for 30mn and you reach Pollockshaws, aka home. It’s a very nice and pretty area, with tons of coffee shops, restaurants and charity shops, and at the end of it there’s Queen’s Park. But this time, I only took pictures of houses, streets and alleyways… 

IMG_2280IMG_2282IMG_2283IMG_2284IMG_2285IMG_2288IMG_2289IMG_2292IMG_2293IMG_2294

[Scotland] A bicyclette sur la petite île de Great Cumbrae / Biking on Great Cumbrae

Mon dernier article remonte à un mois. La faute aux vacances, aux journées chargées, aux voyages et aux découvertes. La rentrée étant presque là, il est vraiment temps que je reprenne ce blog en main… Aujourd’hui, on parle encore un peu de mon nouveau chez moi, aka l’Ecosse. Il y a quelques semaines, j’ai découvert la petite île de Cumbrae…

I wrote my last article one month ago. Summer holidays, busy days, travels and discoveries are to blame. September being just round the corner, it’s time I come back here for good! Today, let’s talk a bit more about my country of adoption, aka Scotland. Few weeks ago, I discovered a small island called Cumbrae…

En vrai, elle s’appelle Great Cumbrae mais soyons franc, 10 miles (16km) de circonférence, c’est pas si great que ça. Située au large des côtes de l’Ayrshire, on la rejoint par ferry depuis la station balnéaire de Larggs. Sur le bateau, on se croirait de nouveau en road trip

It’s actually called Great Cumbrae but with only 10 miles of circumference, it’s not that great… Situated off Ayrshire’s coasts, we need to take the ferry from Larggs to join it. On the boat, it feels like we’re off on a road trip again…

IMG_2304

Arrivé sur Great Cumbrae, un bus nous attend pour nous amener à Millport, la seule ville de l’île. Une longue promenade victorienne en front de mer, des marchands de glace, un beau musée (la Garrison House) et quelques palmiers, ça sent bon les vacances.

When we arrive on Great Cumbrae, a bus is waiting for us to go to Millport, the only town of the island. With its long Victorian promenade, ice cream shops, a beautiful museum (the Garrison House) and some palm trees, Great Cumbrae smells already like holidays.

IMG_2352IMG_2356IMG_2357IMG_2359

Mais le principal attrait de Great Cumbrae, c’est ses merveilleux paysages typiquement écossais. Imaginez collines verdoyantes, eau effet miroir, roches sombres, ciel changeant, des nuances de vert à en perdre la tête, du chardon… Voilà, vous y êtes.

But Great Cumbrae is more about its incredible sceneries, so Scottish. Think hills, mirror-like water, dark stones, ever changing sky, all the shades of green possible, thistle here and there… Here you are.

IMG_2319IMG_2311IMG_2327IMG_2337IMG_2351

Et quoi de mieux pour les admirer que de louer des vélos ? Je vous avoue que je suis loin d’être une as de la bicyclette mais 10 miles, je préfère les faire en 2 roues qu’à pieds. Surtout que c’est très plat et qu’il n’y a qu’une seule route circulaire… On ne se perd pas, les efforts sont minimes et c’est un moyen original et peu cher pour visiter la petite ile (3h pour environ £6). On repart quand ?

And what’s better than renting a bike to go and see more of it? I’m not a professional but I prefer cycling 10 miles than walking them, if given the choice. On top of it, it’s very flat and there’s only one circle road. Hard to get lost, not too much effort and an original and cheap way to discover this small island (~6£ for 3 hours). Are we going back soon?

IMG_2341